Close Menu

Projet d’échange artistique entre Strasbourg et Stuttgart

Ce projet s’inscrit dans le cadre du jumelage entre Strasbourg et Stuttgart & les festivités liées à son 60e anniversaire
Coordinateur Stuttgart : Sonja Wolber/ Markus Ege – Coordinateur Strasbourg : Alain Eschenlauer

Dans le cadre du jumelage entre Strasbourg et Stuttgart, le projet s’inscrit dans une démarche d’échanges trans-culturel et artistique entre les deux villes. 

En 2020, l’association Trafic d’Art lance un appel à participation en direction des deux villes afin de retenir 22 artistes (12 de Strasbourg et 10 de Stuttgart) autour du thème « La montagne / Panoramen ».

Faisant suite aux trois projets :
• « Ligne : frontière ou trait d’union » réalisé en 2013 et présenté en 2014 à Strasbourg, Dresde et Stuttgart,
• « Rheingold / l’Or du Rhin » réalisé en 2015 et présenté en 2016 à Stuttgart et à Strasbourg en 2017,
• « Der Wald / la forêt » réalisé en  2017 et présenté en 2018 à Stuttgart et en 2019 à Strasbourg.

Le projet « La montagne / Panoramen » propose à nouveau un regard artistique sur nos deux pays à travers l’art, l’histoire, la géopolitique, la géologie, la mythologie…

Il a été demandé à chaque artiste de réaliser une œuvre sur le thème de la montagne. La richesse historique, culturelle et symbolique des Vosges et de la Forêt-Noire ainsi que des montagnes plus lointaines ont été les sources d’inspiration à la réalisation des œuvres.

L’exposition strasbourgeoise, en partenariat avec le Goethe-Institut, accueillera un
« Rahmenprogramm » qui proposera des projections de films, des conférences et des lectures en relation avec la montagne, le jumelage et les relations franco-allemandes.

lieu d’exposition
et horaires

APOLLONIA
23 rue Boecklin
67000 STRASBOURG 
du 10 avril au 1er mai 2022

du mercredi au vendredi 
de 11h à 18h
le week-end de 14h à 18h
fermé du 15 au 18 avril 2022

Vernissage en présence des artistes & Compagnie AxisModula
Dans le cadre du vernissage de l’exposition « La Montagne – Panoramen », la compagnie AxisModula offre un avant-goût de l’Autre, un temps de performances artistiques et d’échanges laissant la part belle au public qui sera donné le 21 avril à l’espace Apollonia.
Dans l’Autre, on interroge ce qui nous sépare, nous définit, nous donne la sensation d’appartenir à « nous », « eux », « moi »… Est-ce une illusion ? Une construction ? Une réalité tangible ? Qu’est-ce que l’Autre ?

Performance
Nina Maghsoodloo, Sarah Brabo-Durand

15 H 00 à 18 H 00
Apollonia | entrée libre

Les montagnes de Werner Herzog
Dans le cadre de l’exposition « La Montagne – Panoramen », le Goethe-Institut et le Lieu documentaire vous invitent à (re)découvrir deux films de Werner Herzog. 

La fiction Cerro Torre : Le Cri de la roche (1991) s’inspire de l’histoire de la supposée première conquête du sommet de Cerro Torre en Patagonie en 1959, par l’alpiniste italien Cesare Maestri et son partenaire autrichien Toni Egger. Le scénario est basé sur une idée de l’alpiniste Reinhold Messner, avec qui Herzog avait travaillé lors du tournage de son documentaire Gasherbrum, la montagne lumineuse (1984), deuxième film de notre soirée, à l’ascension des sommets Gasherbrum I et II à la frontière entre Chine et Pakistan.

18 H 30
Maison de l’image Strasbourg, 31 rue Kageneck
Films en vost | entrée libre

Anamorphoses #l’Autre, un projet de la Compagnie AxisModula
L’anamorphose est la recherche d’un sens au milieu d’un tourbillon d’informations. Ce phénomène est notamment utilisé chez les architectes ou les artistes visuels : en se plaçant au bon endroit, en regardant selon un angle précis, tout une image apparaît en perspective ! Déplaçons-nous de quelques centimètres et l’image disparaît, ou tout du moins se disperse.
Toute sa définition en est changée et donne à percevoir une autre image, une autre définition… ou simplement le chaos.

L’événement que nous vous proposons ici est une Anamorphose : une
invitation à explorer des points de vue pour écouter et regarder tout
autour, chercher une définition ensemble, en particulier ici sur
l’Autre. Ce qui nous éloigne, nous rapproche, nous définit, nous donne
la sensation d’appartenir à « nous », « eux », « moi »… Est-ce une illusion ? Une construction ? Une réalité tangible ? Qu’est-ce que l’Autre ?

Performance
Nina Maghsoodloo, Sarah Brabo-Durand – artistes invités

18 H 00
Apollonia | 2h (1h de performance, 1h d’échanges) | entrée libre

DIE SEHERINNEN, un projet de danse de Juliette Villemin & Team
Le projet de danse « Die Seherinnen » traite du vocabulaire gestuel du corps propre à chaque individu. Comment voyons-nous et lisons-nous l’autre ? De quoi parlent l’image corporelle, les gestes et les expressions faciales et que cachent-ils éventuellement, peut-être aussi inconsciemment ? Au cours de la préparation du projet, seize personnes de différents âges, sexes et backgrounds culturels, de Stuttgart et ses environs, nous ont raconté leur situation à travers des entretiens vidéo. La chorégraphe Juliette Villemin et les danseur·euse·s Anika Bendel, Sawako Nunotani, Jeff Pham et Johannes Walter se sont approprié·e·s le matériel illustratif biographique et en ont développé un vocabulaire spécifique à la danse. Un processus qui oblige les artistes impliqué·e·s à appréhender emphatiquement la relation entre ce qui est dit, le langage corporel et ce qui est observé à travers les gestes. 

18 H 00
Apollonia | entrée libre

Le pasteur Oberlin dans sa montagne 
Lecture de documents tirés du fonds du pasteur Oberlin, avec projection.

Présenté par M. Benoît Jordan

18 H 00
Archives de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg | entrée libre

Concert de l’ensemble Intercolor
L’Ensemble Intercolor propose un programme varié autour du répertoire folklorique et savant, liés aux montagnes du monde entier. Le voyage musical prendra son départ en France dans les Vosges et ira jusqu’au Japon, en passant par les pays de l’Est.
La formation de l’ensemble met en valeur les instruments originaux, tels que cymbalum, violon et clarinettes utilisés dans la tradition folklorique.
Les participantes : Aleksandra Dzenisenia (cymbalum) Emma Errera (violon) Sara Taboada (clarinettes).

Première partie – 17 H 00
• Chants Norvégiens 5′
• Joseph Canteloube – Chants d’Auvergne 15′
Lieu d’Europe | entrée libre

Deuxième partie – 17H30
• Un air Vosgien 2′
• Luciano Berio – Folk songs 10′
• Béla Bartók – Danses Roumaines populaires 7′
Apollonia | entrée libre

L’homme qui courait après sa chance
Lecture par Gilles Buscot du conte d’Alain Gougaud (lu en français avec des passages traduits en allemand).
Gilles Buscot est maître de conférences au Département d’Etudes Allemandes de l’Université de Strasbourg.

Dans le resserrement des pierres
Lecture par Maryse Staiber de son poème dédié à la montagne (lu en français et en allemand).
Maryse Staiber est poète et professeure de littérature allemande à l’Université de Strasbourg.

Einst ging ich über die Berge
Lecture par Maxens Abbenzeller du poème de Ricarda Huch (lu en français et en allemand).
Maxens Abbenzeller est étudiant en sociologie à l’Université de Strasbourg.

Accompagnement musical: Michel Ott

18 H 00
Apollonia | entrée libre